Quels sont les fondamentaux de la protection au travail ?

Publié le : 14 décembre 20214 mins de lecture

La protection au travail est le fruit d’une initiative législative et de la négociation collective. L’objectif étant d’apporter plus de sécurité au travail ou à l’occasion de l’exercice des activités professionnelles. Encore faut-il bien comprendre les fondamentaux de la protection au travail ?

Mesures de protection au travail !

Le dispositif légal et réglementaire prévoit en général 2 principaux équipements de protection au travail :

  • EPI : Couvre généralement la tête (contre les chocs, les lésions ou perforation), l’ouïe (contre les bruits continus, les bruits impulsionnels et les lésions auditives), les mains (contre les chocs, les vibrations, les objets contondants, les flammes, le froid, les produits chimiques, les tensions électriques, les microorganismes, les rayonnements, les produits radioactifs, etc.), le corps (contre les objets contondants, les flammes, le froid, les produits chimiques, les intempéries, etc.), les pieds (contre les blessures aux chevilles, les orteils, les plantes de pieds, les ongles, les muscles, les tendons d’Achille, les ossements, etc.), les yeux et le visage (contre les lésions, les allergies, les brûlures, les irritations, les conjonctivites, les cécités, etc.), les pieds, les voies respiratoires (contre les poussières, les brouillards, les aérosols, les gaz, les vapeurs, etc.) et les chutes de hauteur contre les éventuelles survenances de risques professionnels. Pour cela, le travailleur doit s’équiper des casques de sécurité, les bouchons d’oreilles, les casques antibruit, les gants de protection, les blouses, les bleus de travail, les polaires, les combinaisons, les vêtements de protection, les bottes de sécurité, les chaussures de sécurité, les baskets de sécurité, les lunettes masques, les écrans faciaux, les masques anti-poussières, les masques à ventilation, les longes de sécurité, les harnais, les mousquetons, les antichutes, etc.,
  • EPC : Concerne les installations fixes intégrées dans le local conçues pour prévoir les risques de glissade ou de chute…

Différence entre protection individuelle et protection collective !

  • Protection individuelle : utilise des dispositifs particuliers tels que l’EPI pour protéger les collaborateurs contre les différents risques professionnels (biologique, électrique, mécanique, morale, thermique ou autre)
  • Protection collective : garanti une meilleure protection et sécurité professionnelle et couvrant l’ensemble des travailleurs à proximité. Celle-ci fait recours au principe par éloignement, au principe par atténuation, au principe par obstacle et celui par consignation pour aboutir à cette fin…

Fondamentaux de la protection au travail !

Sur le plan légal et réglementaire, la protection au travail connaît une grande avancée. Notamment, en termes de santé et sécurité au travail, la durée du travail, la politique salariale, la protection de la maternité…

  • Santé et sécurité au travail : Prévention des risques professionnels, mise en place de la politique de SST, démarche d’évaluation des risques, réglementation (code du travail, code rural, intervention des partenaires en SST, intervention dans l’enseignement, etc.),
  • Durée du travail : constitue un élément essentiel dans le cadre de la sécurité sur le lieu de travail. Ceci étant, la durée excessive constitue un risque d’accident professionnel. Autrement dit, cela dérange la vie personnelle de la vie professionnelle,
  • Politique salariale,
  • Protection de la maternité,
  • Fourniture équipement de protection (individuelle ou collective) appropriée : Pour la prévention des risques professionnels (mineurs, intermédiaires, mortels). En effet, celui-ci concerne les antichutes, les APR, les casques, les chaussures de sécurité, les cordes, les gants anti-coupures ou de jardinage, les harnais, les lunettes de protection, les masques de protection, les mousquetons, les PICB, les tabliers professionnels, les visières de protection, etc.,

Plan du site